les lèvres de la ville

GRAPHOTEQUE – faisons parler les lèvres de la ville

Actions

 

Nous sommes les langues de la ville et les rues sont nos lèvres … mais qui nous écoute ?

Ne nous laissons pas submerger par le confinement : investissons les rues de questions ! C’est avec cette impulsion qu’à démarré le projet #questionnonconfinee en mars 2020, par les Habitant·e·s des images. Aujourd’hui, plus largement, nous voulons continuer à penser le Droit à la ville et la nécessité de s’exprimer dans le réel : affiches scotchées, tags à la craie, enveloppe postées à ses voisins, … Comment continuer à échanger sur ce qui nous pose question, nous angoisse, nous motive, avec les habitant·e·s de Bruxelles… alors que nous ne pouvons que difficilement nous rencontrer. Et sans délaisser la ville pour l’espace numérique !

Comme un laboratoire collectif, nous proposons un rendez-vous par mois, une permanence d’un après-midi, dans le respect des règles sanitaires. Les lèvres sont le lieu où nos pensées touchent l’extérieur. Les lèvres sont cet organe qui nous permet d’articuler nos cris, de les mettre en mots. Les lèvres, c’est charnel et sensuel, c’est ce qu’on voit de notre orifice d’expression. Les lèvres, c’est ce qu’on doit cacher avec des masques.

Venez à notre permanence-bazar pour emporter, apporter ou troquer de quoi :

 

  • penser : échanger sur ce qui nous préoccupe, mettre en commun nos ressentis individuels
  • mettre en mot : formuler, écrire, car ce n’est pas toujours évident à faire seul.e chez soi
  • donner à voir : choix des matériaux, graphisme, papiers, tissus, feutres, craies, couleur, affichage dans les rues…
  • se cacher (?) : s’informer sur la légalité de ces actes

www.habitants-des-images.be
facebook et insta : Question non confinée