VisuelStillStanding5 - Copie-a899caf0

“Eh bien! Chantez maintenant…” Une action de réanimation culturelle

 

Concert déambulatoire

Pour cet épisode 5, le Centre Culturel de Ciney a envie de mettre en lumière l’importance des pratiques culturelles dans le vie de chacun de même que son soutien aux autres secteurs touchés par cette crise et par les choix politiques.

le 30 avril nous confierons des partitions à des musiciens amateurs et/ou professionnels et ce de manière symbolique.

durant la période du 30 avril au 08 mai, considérant que les praticiens de la musique sont des personnes vulnérables, nous les autoriserons à travailler leur art. De manière concrète, les fanfares et groupements musicaux pourront se réunir au niveau de la salle polyvalente pour des répétitions sous la seule condition de respecter la règle imposée aux commerces à savoir d’une personne / 10 m².

le samedi 08 mai des groupes de 10 personnes maximum partiront du parc Saint Roch, de la gare de Ciney et du Centre Culturel pour rallier et se rassembler sur la place hautement symbolique qu’est la Place Monseu.

le samedi 08 mai à 11h00, la place Monseu va revivre enfin après six mois de fermeture. Grâce à l’exploitation des terrasses exploitées par l’Horeca, la vie va reprendre et nous y glisserons notre grain musical.

50 chaises rouges… 50 places disposées pour un public … les autres badauds profiterons des notes tout en terminant leurs courses autorisées ou en dégustant des produits de bouche délicieux.

Et en bonus, en soutien au secteur musical, la semaine du 03 mai nous accueillons au niveau du théâtre, la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles.

Le but de leur présence au théâtre est d’organiser, dans de bonnes conditions techniques, des prestations musicales de divers groupes professionnels dont de nombreux jeunes artistes particulièrement fragilisés.

D’une part, des enregistrements seront réalisés à des fins de promotion envers les partenaires habituels des Jeunesses Musicales à savoir des écoles, des lieux de diffusion et/ou associations diverses.

D’autre part, de réunir les différentes sections régionales afin de présenter les projets concrets qu’ils accompagneront dans les prochains mois et encadreront au mieux dès la reprise tant attendue par le secteur culturel.